Contactez-nous
Informez-moi des promotions.
Dr. Zelt Chirurgie Plastique

Facebook du Dr. Ronald Zelt

Financement Medicard Accessible

Dr Zelt est membre de ces organisations

Incisions

Incisions

Afin d'insérer l'implant au sein de votre tissu mammaire, une petite incision est faite au niveau de votre peau. Cette incision est très courte- environ 3 à 4 cm- et peut se faire à trois régions différentes.

Infra-mammaire

Ceci est la région d'incision la plus fréquemment choisie. L'incision est faite sous le sein, quelque peu sur le côté externe de votre corps. Elle est très bien dissimulée et guérie habituellement sous forme de cicatrice linéaire à peine visible. Vous pouvez remarquer ces incisions seulement lorsque vous soulevez vos bras au-dessus de votre tête : celles-ci ne sont pas apparentes lorsque vous vous regardez dans le miroir après votre douche.

Péri-aréolaire

Cette incision est effectuée sur le pourtour de l'aréole, habituellement dans la région inférieure ou latérale-externe de celle-ci. Elle est effectuée à la jonction entre la région aréolaire plus foncée et la peau normale plus pâle du sein, et guérie habituellement sous forme de fine ligne. Elle est cependant plus visible qu'une incision infra-mammaire. Cette technique d'incision nécessite une dissection légèrement plus étanche de la peau afin d'accéder au plan tissulaire où l'implant est inséré. De plus, cette technique est associée à un risque un peu plus élevé de déficit partiel sensoriel au niveau de la région mamelon-aréole.

Trans-axillaire

Cette incision est effectuée à l'intérieur de l'aisselle et permet d'obtenir une augmentation mammaire sans cicatrice au niveau du sein. Cette technique nécessite une dissection tissulaire plus importante afin de pouvoir insérer l'implant, et il est parfois plus difficile de placer ce dernier exactement au bon endroit au niveau du sein. Si une deuxième procédure s'avère nécessaire afin de corriger une contraction excessive (plus de détails à ce sujet à venir), cette chirurgie ne pourra pas s'effectuer par l'incision trans-axillaire, et une nouvelle incision devra être faite au niveau infra-mammaire.

Tout ceci pour dire…

La plupart des femmes choisissent l'incision infra-mammaire car elle nécessite une dissection tissulaire moins importante, est liée à une très faible incidence de déficit partiel sensoriel au niveau de la région mamelon-aréole, et curieusement, est probablement l'incision la moins visible des trois types. Lorsque vous vous regardez dans un miroir, ou encore lorsque votre partenaire regarde vos seins, les incisions sont habituellement dissimulées et donc non visibles. Ceci n'est cependant pas le cas pour l'incision péri-aréolaire, où une cicatrice est bien souvent apparente. Enfin, concernant l'incision trans-axillaire, le problème majeur rapporté par les femmes est que cette cicatrice est visible lors du port d'un maillot de bain ou d'un haut sans manches, à tout moment où celles-ci lèvent leurs bras. Si les deux bras sont levés en même temps, les incisions deviennent apparentes et suggèrent ainsi que la femme a subi une augmentation mammaire. Est-ce que ce type de détail vous tracassera ou non? La seule personne pouvant vraiment répondre à cette question est vous. Au fil des dernières décennies, l'augmentation mammaire a gagné beaucoup de popularité, et donc le fait de «savoir» qu'une femme ait subi une telle procédure ne semble pas «déranger» les autres autant qu'auparavant.

Comme pour les autres variables à choisir concernant votre procédure, je discuterai davantage avec vous des différentes options d'emplacement d'incisions lors de votre consultation afin de m'assurer que vous comprenez bien les implications de chacune d'entre elles avant que vous ne preniez votre décision.


Femme Rose